Violette Lecoq

Dessinatrice et résistante française

Photo © Florida Center for Instructional Technology
Photo © Florida Center for Instructional Technology

Née le 12 août 1912 , décédée le 28 septembre 2007, à l’âge de 95 ans.


Résistante, survivante du camp de concentration et d'extermination de Ravensbrück

 

Infirmière, membre du réseau "Gloria » qui recueille des informations militaires et navales sur l'occupant,  Violette Lecoq est arrêtée par la Gestapo en 1942 sur dénonciation. Après un long séjour à la prison de la Santé, puis à Fresnes, elle est déportée en 1943 à Ravensbrück comme « Nacht und Nebel », Nuit et Brouillard. Les NN transférées en Allemagne devaient disparaitre en secret, sans laisser de trace, comme la nuits et le brouillard. Affectée à l’infirmerie, elle dérobe de quoi dessiner la réalité du camp. Libérée en 1945, elle rapporte 36 dessins témoignages souvent utilisés par sœurs de déportation pour illustrer leurs récits. 

 

 

En savoir +