Suzanne Valadon

Peintre française

Née le 23 septembre 1865 à Bessines-sur-Gartempe (Haute-Vienne) et décédée le 7 avril 1938 à Paris, à l’âge de 72 ans.


Si nous aimons tant Suzanne Valadon et avons choisi cette photographie pour illustrer le site de Si/si, les femmes existent, c’est parce son destin est admirable et emblématique : d’abord modèle et muse, elle se forme en autodidacte  à force d'observer les peintres pour lesquels elle pose. Tout au long de sa vie, elle fait des choix audacieux : elle accouche à 18 ans d'un enfant (le futur Maurice Utrillo) né de père inconnu, poursuit son désir de devenir peintre, quitte un mari banquier pour s'installer avec André Utter, qui a l'âge de son fils… et ai la première femme à peindre des hommes nus.

 

 

Née de père inconnu et de mère blanchisseuse, Suzanne Valadon est d’abord acrobate de cirque, mais à 15 ans après une chute de trapèze, il lui faut trouver une autre façon de gagner sa vie.  Elle devient modèle pour de nombreux peintres de Montmartre. Douée pour le dessin elle observe ces maîtres : Renoir, Puvis de Chavannes, Modigliani, Toulouse-Lautrec, entre autres. Degas remarque son trait et l’encourage. 

 

 

Elle affirme son style fait de couleurs contrastées lignées de noir. Elle représente des femmes au tempérament affirmé dans le naturel de leur intimité, sans jamais faire aucune concession à la joliesse, au menu ou au gracieux… 

 

En 1894, Suzanne Valadon est la première femme admise à la Société nationale des Beaux-Arts.

 

Elle est le seul amour connu d'Erik Satie. La peintre et le compositeur ont un relation en 1893 ( du 14 janvier au 20 juin, note Satie dans ses carnets), à laquelle Suzanne Valadon met un terme laissant le compositeur désemparé. Il lui écrit : "Partout, je ne vois que tes yeux". Après leur rupture, il compose Vexations, dont la courte mélodie est vouée à être répétée huit cent quarante fois de suite (donc durer 24 heures !). 

 

 

Plus d'informations à venir !

En savoir +

 

 

 

A voir en ligne

 

 

 

A écouter en ligne

Suzanne Valadon peintre

1. La Chambre bleue (1923) © Centre Pompidou, Paris  2. Erik Satie (1893) © Centre Pompidou, Paris 3. Le Bain © Musée de Grenoble 4. Portrait de Famille (1912), Suzanne Valadon se peint avec son fils, le peintre Maurice Utrillo, son compagnon, le peintre André Utter, et sa mère  © Centre Pompidou, Paris  5. Portrait de Geneviève Camax-Zoegger (1936) © Collection Particulière  6. Le lancement du filet (1914) © Centre Pompidou, Paris  7. Femme allongée (1928) © Metropolitan museum, New York  8. Femme à la contrebasse (1915) © collection particulière

1. Suzanne Valadon dans son atelier- 12, rue Cortot  75018 - ( en 1926), elle a 61 ans  2. Suzanne Valadon dans son atelier avec Maurice Utrillo et André Utter (1926)

Suzanne Valadon modèle

1. La Blanchisseuse (1884) © Toulouse-Lautrec  2 . Suzanne Valadon (1886-87) © Toulouse Lautrec 3. Poudre de riz (1887) © Toulouse-Lautrec  4. La Gueule de bois (1888) © Toulouse-Lautrec 5. Danse à Bougival (1883) © Renoir  6. Suzanne Valadon © Modigliani  7. Suzanne Valadon © Steinlen

A lire