Louise de Bettignies

Enseignante et agent secret française

© H. Got
© H. Got

Née le15 juillet 1880 à Saint-Amand-les-Eaux, morte le 27 septembre 1918 à Cologne, à l’âge de 38 ans.


Agent secret française qui espionna, sous le pseudonyme d’Alice Dubois, pour le compte de l'armée britannique durant la Première Guerre Mondiale.

 

Issue d’une famille noble ruinée, elle réussit pourtant à faire des études supérieures et devient préceptrice chez la princesse Elvira de Bavière. 

Quand la guerre éclate, et alors qu’on lui propose de s’occuper des enfants de François-Ferdinand (héritier du trône d’Autriche), elle rentre en France et fonde le réseau d’espionnage Alice pour le compte de l’armée britannique. Elle a sauvé la vie de plus d’un millier de soldats britanniques pendant les 9 mois de sa pleine activité (janvier à septembre 1915). Arrêtée par les Allemands, elle est condamnée à mort, cependant sa peine est commuée en travaux forcés à perpétuité. Détenue pendant 3 ans, elle meurt à Cologne des suites d'un abcès pleural mal opéré.

Sa dépouille est rapatriée le 21 février 1920 et, le 16 mars 1920, une cérémonie funéraire est organisée à Lille au cours de laquelle elle reçoit à titre posthume la croix de la Légion d'honneur, la Croix de guerre 1914-1918 avec palme, la médaille militaire anglaise et est faite officier de l'ordre de l'Empire britannique.

En savoir +

A écouter

A lire

Louise de Bettignies, Héroïne et espionne de la Grande guerre de Chantal Antier, éditions Tallendier (2013)


Écrire commentaire

Commentaires : 0